SFR : STOP à la casse sociale. Pour la CGT d’autres choix sont possibles

Depuis le rachat de SFR par Numéricâble en 2014 les salariés paient cash la stratégie de Patrick Drahi.
Le Plan de Départs Volontaires (PDV) annoncé pendant l’été 2016 qui prévoyait la suppression de 5000 emplois (+ d’un tiers des effectifs) sur l’ensemble du groupe a pris fin le 30 novembre 2017.
La CGT FAPT avait dénoncé cette casse sociale dès l’annonce de ce PDV ce qui l’avait conduit à se positionner contre ce
projet néfaste tant pour l’avenir de l’entreprise que ses salariés et n’avait pas signé le NEW deal du 3 août 2016 (signé
par l’UNSA et la CFDT)….

cliquer sur l image ou le lien en rouge

sfr stop a la casse sociale

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *