Revue de presse : Nantes : Manifestation loi Travail: Deux militants de la CGT interpellés

A la fin de la manifestation, les policiers de la brigade anti-criminalité ont encerclé le camion de l’union locale de la CGT du sud-Loire qui repartait. Deux militants ont été interpellés.

Deux membres de la CGT de l’Union locale du Sud-Loire, âgés d’une quarantaine d’années, sont actuellement au commissariat de Nantes, l’un en garde à vue, l’autre en dégrisement. Des militants de l’organisation syndicale se sont rendus brièvement devant le commissariat aux côtés d’une cinquantaine de jeunes  qui exigent la libération des 12 personnes interpellées au cours de la manifestation.

La police soupçonne les deux cégétistes d’avoir lancé des projectiles sur les policers. Ils ont été interpellés alors qu’ils se trouvaient à bord du camion de l’Union locale Sud Loire de la CGT. Le véhicule s’apprêtait à partir quand, les policiers de la BAC l’ont encerclé. Ils ont ouvert la porte latérale du fourgon et ont sorti les deux hommes pour les interpeller.

 « J’étais au volant. Ils ont détaché ma ceinture. Ils voulaient les clefs du véhicule , »raconte le conducteur, Daniel Butaudeau, 59 ans. Il avait conduit le camion tout le long de la manifestation. En colère, blessé à la lèvre, les lunettes cassées,il s’est rendu à l’hôpital.

« Que des militants soient interpellés à bord du camion. C’est inédit. La manif était terminée. Les forces de l’ordre enveniment les choses au lieu des les apaiser » , déplorait ce jeudi soir Fabrice David, secrétaire départemental de la CGT

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/deux-militants-de-la-cgt-interpelles-5262143

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *