La Poste St Nazaire : Communiqué de Presse sur la réorganisation et le déménagement des facteurs

La CGT n’est pas dupe de la volonté évidente de La Poste de détériorer le service public, en désorganisant le métier du facteur, dont l’activité première reste le courrier-colis, à la fois en volume et en gains, les 20 suppressions d’emploi associées à cette réorganisation d’ampleur, sont très préoccupantes pour le personnel, les usagers, et l’image de l’entreprise…

cliquer sur les images ou le lien en rouge

COMMUNIQUE DE PRESSE ST Nazaire du 26 Février 2018

Imprimer cet article Télécharger cet article

Une réaction

  1. Bonjour

    Voici en copie le courrier que j’envoie à la Poste suite aux dysfonctionnements dans la réception du courrier depuis le 6 mars et qui confirment les craintes exprimées par votre syndicat :

    Madame, Monsieur

    Je vous envoie ce courrier pour vous faire part de ma colère concernant la réception du courrier depuis le mardi 6 mars. Je suis abonné postal à trois quotidiens (Ouest-France, Presse Océan, et La Croix) et à un hebdomadaire régional (L’Écho de la Presqu’île).
    Or, je ne reçois plus ces journaux ou de façon totalement aléatoire et désordonnée depuis 5 jours :
    Mardi 6 mars : réception de Presse Océan du 4 mars et rien d’autre
    Mercredi 7 mars : aucun journal
    Jeudi 8 mars : réception des Presse Océan des 6 et 7 mars, des Ouest-France des 6, 7 et 8 mars et de La Croix du 6 mars
    Vendredi 9 mars : rien
    Samedi 10 mars : rien

    Je lis sur le site internet du journal Ouest-France que Le service communication de la Poste confirme «qu’il y a pu y avoir un ou deux jours sans distribution dans certains quartiers et qu’une réorganisation des tournées dans la ville est en cours.» (https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire-44600/saint-nazaire-la-poste-reorganise-le-courrier-est-en-retard-5612720)

    Il ne s’agit pas d’une réorganisation mais d’une désorganisation d’un service qui fonctionnait très bien auparavant. Tout cela se fait aux dépens des usagers et sans doute du personnel.
    Cette absence de courrier alors que ces journaux sont parus normalement est une violation de la loi postale du 9 février 2010 qui rappelle clairement que « « Le service universel postal concourt à la cohésion sociale et au développement équilibré du territoire. (…) Il garantit à tous les usagers, de manière permanente et sur l’ensemble du territoire national, des services postaux répondant à des normes de qualité déterminées » et que « le service universel postal comprend des offres de services nationaux et transfrontières d’envois postaux d’un poids inférieur ou égal à 2 kilogrammes, de colis postaux jusqu’à 20 kilogrammes, d’envois recommandés et d’envois à valeur déclarée. Il prévoit également des services de levée et de distribution 6 jours sur 7 sur tout le territoire. » (https://legroupe.laposte.fr/profil/les-missions-de-service-public/le-service-universel-postal)

    J’ose espérer que la situation va redevenir normale rapidement et que tous ces courriers non distribués n’ont pas été perdus. J’attends aussi des chèques envoyés par des membres d’une association loi 1901 dont je suis le trésorier.

    Je vous remercie pour votre attention et je vous prie de recevoir l’expression de mes salutations distinguées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *