LES PHOTOS DU RASSEMBLEMENT DU 23 JUIN DEVANT LA DSCC POUR LA LIBERTE D EXPRESSION SYNDICALE

CaptureCapture 2

 

 

 

 

Capture 1Capture 3Capture 4Capture 5Capture 6Capture 7Capture 8Capture 9Capture 10Capture 11

 

 

CaptureCapture 4Capture 1

 

 

 

 

Fédération des Activités Postale et de Télécommunications C.G.T.

 

 

Syndicat Départemental de Loire-Atlantique

23 JUIN 2015

Plus de 200 agents du courrier devant la DSCC

Pour l’expression syndicale

Et le retour de nos 30 jours de congés annuels !

La DSCC qui ironisait sur l’engagement des salariés à défendre la liberté d’expression syndicale de leurs représentants a été secouée mardi après-midi par plus de 200 manifestants (chiffre des renseignements généraux).

Action à l’initiative de la CGT et SUD,  mais une présence au rassemblement de Fo et d’un militant local de la CFDT.

Les facteurs ont montrés que les syndicats représentent une force d’opposition grâce au personnel mobilisé, cette journée était aussi pour le respect des textes sur les congés, et une journée de lutte gagnante pour les facteurs de Couëron qui ont obtenu gain de cause sur une journée de grève, c’est aussi 272 grévistes au centre financier de Nantes contre le projet Excello, qui prévoit de détruire un quart des emplois, mais, avec la mobilisation des salariés peut stopper le projet !

La CGT a rappelé que le droit syndical a été gagné par la lutte (droit syndical obtenu après un mois de grève en 1968) et qu’elle ne peut se reconquérir que par la mobilisation, et ce rassemblement du 23 juin indique une vraie capacité de mobilisation à venir !

A la suite des prises de parole, 8 militants ont été reçu quelques minutes par 3 représentants de la direction un peu agacés !

Mais, la DSCC reste sur sa position, selon elle est dans son droit aussi bien concernant les prises de parole que pour les congés ! La CGT avec les salariés ne lâchera pas, et travaillera cet été à des propositions afin de continuer et gagner sur ces revendications et celle des salariés des centres courriers.

La CGT syndicat de contestation mais aussi de proposition, a soumis des propositions de refus collectif  à discuter collectivement dans les centres. Tel que de ne pas participer au ETC (espace-temps communication), l’information des représentants du personnel est interdite dans l’entreprise, le discours patronal les agents n’en veulent plus, les écoles de la distribution pour la mise en place de projet sans consultation de nos représentants non plus.

La démarche intersyndicale avec SUD, doit s’élargir avec les autres organisations syndicales de boycotter toutes les instances, afin de peser pour un changement de comportement et de stratégie de la DSCC !

La Lutte continue avec La CGT et les Facteurs !

CGT FAPT 44 1 place de la gare de l’état BP 10517 Nantes cedex 2 Tél : 02.40.35.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.